La ville invincible

Fernanda TRÍAS

La ville invincible est une œuvre périphérique. Jamais vraiment roman, à la lisière du journal intime et de la fiction biographique, le récit retrace les mois chaotiques vécus par la narratrice, alter ego de Fernanda Trías, dans la capitale argentine. Avec une prose elliptique et fragmentaire, elle propose de construire la ville à partir des personnages qu’elle rencontre, des êtres déracinés pour qui la conquête d’un nouvel espace et d’un cercle d’amis sont les conditions de la survie. Elle y esquisse la géographie intime et marginale d’une Buenos Aires indifférente à sa monumentalité et trace le récit d’une lutte perdue d’avance contre une ville hors d’atteinte, invincible.

L'auteure

Née à Montevideo en 1976, Fernanda Trías est l’une des figures les plus prometteuses du paysage littéraire hispano-américain, tant pour les thèmes abordés que pour son rapport décomplexé vis à vis de la tradition littéraire. Écrivaine «vagabonde», selon le mot de son mentor, l’auteur uruguayen Mario Levrero, elle a vécu en France, en Angleterre, en Argentine et aux Etats-Unis. Son premier roman, La azotea (pour lequel elle obtient le Prix National de de Littérature en Uruguay) a été sélectionné par le supplément culturel d’El País parmi les meilleurs livres de l’année 2002. Publiée dans plusieurs anthologies d’auteur.e.s d’Amérique latine (Allemagne, Angleterre, Colombie, Espagne, États-Unis, France, Colombie, etc.), Fernanda Trías a également écrit un recueil de nouvelles (No soñarás flores, 2016). La ciudad invencible (2014) est son deuxième roman, le premier traduit en français.

ISBN : 979-10-97210-05-2

140 pages / Dix-huit euros

Traduction : Nathalie Serny

Dessin de couverture : Sebastián Sarti

Parution : septembre 2020